Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juillet 2007


Besoin d’ordre, d’élégance, de transparence et de sobriété, rien de clinquant, de faussement à la mode ,dans cette réalisation , ce qui manque en ce moment aux décorateurs type  » Garcia  » qui en devient obscène , sans meme s’en rendre compte dans son château de Champs de Bataille .
L’ humilité d’ un Kengo Kuma qui nous rend complice par son seul sourire.
Cette maison remet en valeur un des matériaux les plus simples: le bambou en jouant sur l’espacement des tiges, leur rythme en équilibrant de façon harmonieuse l’opacité, la lumière et les ombres.
village SOHO, Badaling, Chine du nord (2001-2003

Read Full Post »

leçon subtile


kuma0.jpg

  kumab.jpg   

Besoin d’ordre, d’élégance,

de transparence et de sobriété,

rien de clinquant, de faussement à la mode ,

dans cette réalisation ,

ce qui manque le  plus

 aux décorateurs type  » Garcia « 

 qui en devient obscène sans meme 

 s’ en rendre  compte le moins du monde

  dans son château  duChamps de Bataille .

L’ humilité d’ un Kengo Kuma

 nous rend complice par son seul sourire.

Cette maison remet en valeur

un des matériaux les plus simples:

le bambou

,en jouant sur l’espacement des tiges,

leur rythme en équilibrant

de façon harmonieuse l’opacité, la lumière et les ombres.

village SOHO, Badaling, Chine du nord (2001-2003)

Read Full Post »

un sourire à Philippe


mardi 17 juillet 2007
c ‘est un jour inoubliable pour deux raisons :
tu es né,
tu es monté au plus haut du ciel ,
tu me souris,
je pleure la séparation .
ce soir je publierai le livre qui nous concerne sur LuLu


le sourire de ma mère est le meilleur narrateur de mon chéquier en campagne
le ciel est en état de fete
je suis content d’être araméen en Christ avec Dieu.

Read Full Post »

Mon regard sur l ‘art


Algerie Site

0012blog.jpg

Mon regard sur l ‘artL’art n ‘a pas de sens,

 pas de points cardinaux,

L’artiste perd la notion du confort pour créer,

 le vide est l ‘agent nécessaire de l ‘art et de l ‘artiste.

Dans son destin, le peintre lui,

est tout entier créé par le pays qui l ‘a déposé à terre .

De telles conditions le différencient des autres .

Il y a toujours eu une tension entre “ ambition ” et “ retrait total de soi  ”

pour aborder le centre de mon énergie

 pour capter la lumière qui m aiderait à jeter les premiers signes d’une œuvre sur la toile

Ma biographie c’est l ‘histoire d’ un pays,

l ‘Algérie coloniale qui m ‘a vu naître

où j ‘ai grandi , qui m ‘a fait vivre un conte de fées

et l ‘Algérie indépendante qui m ‘a déconstruite et

 au fil du temps édifié en moi cette force grandissante ,

réparatrice et enfin bienfaisante qui me nourrit

d’ un nouveau sens de l ‘ histoire, et de vie dans l ‘Art.

Les échappées au village nègre,les rues qui descendent au vieil Oran ,

 le quartier de Tigditt à Mostaganem,

sont les éléments incontournables de ma culture en Algérie ,

 les images précieuses qui sont scellées

 dans ma mémoire et me tiennent lieu d’ initiation.

Cette aventure c’est le matériau enflammé de mon œuvre naissante

même s’il y eu trente années passées à travailler ;

je les considère comme des balbutiements .

Ma grande révélation , qui n ‘aurait pas du en être une,

 c’est la découverte de la jeune peinture algérienne

 quand elle est dépouillée des classicismes de l ‘art musulman traditionnel.

Elle jaillit de ces jeunes peintres maghrébins,

c’est une fraternité qui me lie à eux ,qui me rend à moi-même.

Que reste-t -il alors de ma culture classique dans mes travaux d’aujourd ‘ hui ?

Un regard reconnaissant qui se dilue dans le lointain, cela sans ambiguïté.

Read Full Post »

Mon regard sur l ‘art


L’art n ‘a pas de sens, pas de points cardinaux,
L’artiste perd la notion du confort pour créer, le vide est l ‘agent nécessaire de l ‘art et
de l ‘artiste. Dans son destin même,le peintre lui, est tout entier créé par le pays qui l ‘a déposé à terre .De telles conditions le différencient des autres .
Il y a toujours eu une tension entre  » ambition  » et  » retrait total de soi  » pour aborder le centre de mon énergie pour capter la lumière qui m aiderait à jeter les premiers signes d’une œuvre sur la toile
Ma biographie c’est l ‘histoire d’ un pays,l ‘Algérie coloniale qui m ‘a vu naître où j ‘ai grandi , qui m ‘a fait vivre un conte de fées et l ‘Algérie indépendante qui m ‘a déconstruite et au fil du temps édifié en moi cette force grandissante , réparatrice et enfin bienfaisante qui me nourrit
d’ un nouveau sens de l ‘ histoire, et de vie dans l ‘Art.
Les échappées au village nègre,les rues qui descendent au vieil Oran , le quartier de Tigditt à Mostaganem,sont les éléments incontournables de ma culture en Algérie , les images précieuses qui sont scellées dans ma mémoire et me tiennent lieu d’ initiation. Cette aventure c’est le matériau enflammé de mon œuvre naissante même s’il y eu trente années passées à travailler ;je les considère comme des balbutiements .
Ma grande révélation , qui n ‘aurait pas du en être une, c’est la découverte de la jeune peinture algérienne quand elle est dépouillée des classicismes de
l ‘art musulman traditionnel.
Elle jaillit de ces jeunes peintres maghrébins,
c’est une fraternité qui me lie à eux ,qui me rend à moi-même.
Que reste-t -il alors de ma culture classique dans mes travaux d’aujourd ‘ hui ? Un regard reconnaissant qui se dilue dans le lointain, cela sans ambiguïté.

Read Full Post »


if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,329231);}


« Vatican : seule l’Eglise catholique possède la vérité du christianisme « 

Combien navrant de supposer que tant de « fidèles » puissent aussi facilement ingérer de telles assertions , pire, que cela soit un héritage d’ un pape à l’autre .Moi,je me désolidarise de cet exclusivisme .Je pense à mes amis juifs, à mes amis musulmans, à mes amis protestants et à tous ceux qui s’ agenouillent , se mettent en prières,ceux qui ont peur ,ceux qui espèrent ,JE pense à André Chouraqui qui nous a quitté hier et qui sait déjà quel est le ridicule et indécent discours de ce pape et de ceux qui l’ ont précédé .


Au secours!!!

Encore un exemple de déclaration papale impardonnable qui mériterait une leçon venue en direct du ciel pour lui apprendre le partage de l’ humanité dépourvu d’aberration de cette nature.
Débarrassez moi de ces simagrées et de ces costumes ostentatoires qui ne font pas illusion.:
Le pape Jean XXIII, qui fut l’un des initiateurs du dialogue avec les juifs, avait supprimé la prière du vendredi-saint pour les « juifs perfides ». Le retour de cette mention est bien sûr exclu. Mais le rituel de la messe de Saint-Pie V, chère aux traditionalistes, révisée par Jean XXIII, contient toujours une prière pour la « conversion des juifs » ainsi énoncée : « Prions pour les juifs. Que le Seigneur notre Dieu lève le voile de leurs coeurs et leur permette de reconnaître Jésus-Christ. » La messe « moderne », celle de Paul VI (1970), correspond mieux à l’exigence du respect des juifs : « Prions pour le peuple juif, le premier à avoir entendu la Parole de Dieu pour qu’il puisse continuer à croître dans l’amour de son nom et la croyance en son alliance. »

Read Full Post »

Une révolte de plus, une catholique de moins


 00031.jpg

@import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/blog.css);

Vatican : seule l’Eglise catholique possède la vérité du christianisme
LE MONDE | 10.07.07

 

Vatican : seule l’Eglise catholique possède la vérité du christianisme

Combien navrant de supposer

 que tant de « fidèles » puissent aussi facilement ingérer

de telles assertions ,

pire, que cela soit un héritage d’ un pape à l’autre .

Moi,je me désolidarise de cet exclusivisme

.Je pense à mes amis juifs,

 à mes amis musulmans,

 à mes amis protestants et à tous ceux qui s’ agenouillent ,

se mettent en prières,ceux qui ont peur ,

ceux qui espèrent ,

JE pense à André Chouraqui qui nous a quitté hier

 et qui sait déjà quel est le ridicule et

 indécent discours de ce pape et de ceux qui l’ ont précédé .

Encore un exemple de déclaration papale impardonnable

qui mériterait une leçon venue en direct du ciel

pour lui apprendre le partage de l’ humanité

dépourvu d’aberration de cette nature.

Débarrassez moi de ces simagrées et

 de ces costumes ostentatoires qui ne font pas illusion.

Le pape Jean XXIII, qui fut l’un des initiateurs

 du dialogue avec les juifs,

avait supprimé la prière du vendredi-saint

 pour les « juifs perfides ».

 Le retour de cette mention est bien sûr exclu.

Mais le rituel de la messe de Saint-Pie V,

chère aux traditionalistes, révisée par Jean XXIII,

contient toujours une prière pour

 la « conversion des juifs » ainsi énoncée

 : « Prions pour les juifs.

Que le Seigneur notre Dieu lève le voile de leurs coeurs

et leur permette de reconnaître Jésus-Christ.

 » La messe « moderne », celle de Paul VI (1970),

correspond mieux à l’exigence du respect des juifs :

 « Prions pour le peuple juif, le premier à avoir

entendu la Parole de Dieu pour qu’il puisse

continuer à croître dans l’amour de son nom

 et la croyance en son alliance. »

Read Full Post »

Older Posts »