Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2007


Combien je suis riche ?
en dollars ? non
en euros ? non
en milliards d’émotions :
en heures d’ écoute depuis ma petite enfance,
sous le piano de ma mère ,à Oran, rue Général Leclerc.

Aujourd’ hui ,elle a 94 ans ,
vit à Paris et s’astreint à sa demi-heure de Bach au quotidien.
Quelle obscénité, quelle mauvaise rigolade
de voir que l ‘ on peut mettre une table de plus au Fouquet’s
grâce à quelques milliers d ‘euros !
Une paille !ce ne sera jamais qu ‘ une table sur le pavé,
Une éclipse en kitch  » méprisable cendre « 
Le fric ,rien un passage à vide !

Moi , je garde l ‘enchantement d’ un univers
proche et lointain à la fois

envahi de mots , de musiques et
surtout l ‘ image d’ une tres vieille dame
faisant chanter ses doigts noueux , endoloris sur son clavier

Read Full Post »

Combien je suis riche


naissance-de-la-musique-1988.jpg

Combien je suis riche ?

en dollars ? non

en euros ? non

en milliards d’émotions : en heures d’ écoute

depuis ma petite enfance,

sous le piano de ma mère ,à Oran, rue Général Leclerc.

Aujourd’ hui ,elle a 94 ans ,

vit à Paris et s’astreint à sa demi-heure de Bach au quotidien.

Quelle obscénité, quelle mauvaise rigolade de voir que

l ‘ on peut mettre une table de plus

au Fouquet’s grâce à quelques milliers d ‘euros !

Une paille !ce ne sera jamais qu ‘ une table sur le pavé,

Une éclipse en kitch  » méprisable cendre  » :

Le fric ,rien :un passage à vide !

 Moi , je garde l ‘enchantement d’ un univers

proche et lointain à la fois envahi de mots ,

de musiques et surtout l ‘ image d’ une tres vieille dame

faisant chanter ses doigts noueux , endoloris sur son clavier

Read Full Post »


“ La photographie, c’est notre exorcisme.
La société primitive avait ses masques,
la bourgeoisie ses miroirs,
nous avons nos images.
Nous croyons forcer le monde par la technique,
mais par la technique,
c’est le monde qui s’impose à nous
et l’effet de surprise de ce renversement
est considérable ”……. Jean Baudrillard

Patrick Scherer , “
le photographe chaman ”
bouleverse notre sens de l ‘observation ;
Mais où ce jeune homme pose -t il son regard
pour ravir à la nature ces perles de l ‘éphémère ?

Read Full Post »


dsc_1205klm.jpgjkjkkkjkjkj.jpg  

  

   » La photographie, c’est notre exorcisme.

 La société primitive avait ses masques, la bourgeoisie ses miroirs,

 nous avons nos images.

Nous croyons forcer le monde par la technique,

mais par la technique, c’est le monde qui s’impose à nous

et l’effet de surprise de ce renversement

est considérable « ……. Jean Baudrillard

Patrick Scherer , « 

 le  photographe chaman  »

bouleverse notre sens de l ‘observation ;

Mais   où ce jeune homme pose -t il son regard

pour ravir à la nature ces perles de l ‘éphémère ?

Read Full Post »


if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,329231);}

Mariage de l ‘art et esprit d’ unicité avec la matière ?

Le mérite du mérite est la question due au doute
je me poserai jusqu ‘ à la fin cette question ,
la dernière porte franchie, je saurai , peut être.
Un concept s’impose t-il?
ou existe t-il un chemin qui mène à un concept ?
En ce qui concerne l ‘art,
j ‘ai buté si longtemps avant de pouvoir arriver à l ‘exprimer
et encore je me mets à douter des mots qui vont suivre ,
comme si le temps se substituait à l ‘ œuvre .
A chaque virage, la sincérité a été mon argument fort,
le temps a toujours modifié cette sincérité
et voilà que je me surprends à lire mes propres paroles :
c’est avec naturel que j ‘y sui parvenue …
comme si j ‘y étais !
C’était rationnel,paradoxalement d’avoir procéder
par élimination, par refus,
ceci probablement dû à une éducation stricte,
mal digérée,
mais reconnue comme un pilier qui m ‘a construite.
Entre digérée et reconnue ?
c’est la quasi totalité de ma vie qui y est passée.

Read Full Post »


michel_ange_delphe.jpeg 

Mariage d e l ‘art et esprit d’ unicité avec la matière ?

Le mérite du mérite est la question due au doute

je me poserai jusqu ‘ à la fin cette question ,

la dernière porte franchie, je saurai , peut être.

Un concept s’impose t-il?

ou existe t-il un chemin qui mène à un concept ?

En ce qui concerne l ‘art,

j ‘ai buté si longtemps avant de pouvoir arriver à l ‘exprimer

et encore je me mets à douter des mots qui vont suivre ,

comme si le temps se substituait à l ‘ œuvre .

A chaque virage, la sincérité a été mon argument fort,

le temps a toujours modifié cette sincérité

et voilà que je me surprends à lire mes propres paroles :

c’est avec naturel que j ‘y sui  parvenue …

comme  si  j ‘y  étais  !

C’était rationnel,

 paradoxalement d’avoir procéder

 par élimination, par refus,

ceci probablement dû à une éducation stricte,

 mal digérée,

 mais  reconnue comme un pilier qui  m ‘a  construite.

Entre digérée et reconnue ?

c’est la quasi totalité de ma vie qui y est passée.

Read Full Post »


Regarder une œuvre picturale ,
en rester prisonnière :
c’est ce que j ‘appelle posséder une œuvre

Read Full Post »

Cruelle et admirable Ségolène


Cruelle et radieuse Ségolene,

Cruelle d avoir superbement rassemblé
17 millions de français autour d’ elle
au nez et à la barbe de ses vieux amis du parti,

Cruelle d’ offrir une image radieuse même dans la défaite,
Admirable enfin pour nous avoir révélé

une gorgone couronné de kapok pris de vertige ,
jospinant du bonnet,haineux , hargneux , hostile etc….

Read Full Post »


On dirait que le vent tourne du coté de la télévision
Française ;

On pourrait même se laisser aller à rêver.
Mr Sarkozy a un regard dépourvu de haine sur les pieds noirs .
N’avons nous pas été comme lui, pendant des décennnies, pour les  » vrais français  » émigrés comme lui ?

On espère que plus jamais , nous pieds noirs ,
nous nous reverrons , salis par une Zora Driff,
sous le regard bienveillant d’une Mme Chabot trop heureuse
de complaire à son président s’abandonnant
sans pudeur au plaisir, d’accueillir ,
bras ouverts, le sanguinaire Bouteflika.
Un Bouteflika évoquant dans un magistral discours
devant l’Assemblée nationale l’idée d’une repentance
sur les méfaits passés du colonialisme français en Algérie.
Ce dimanche soir, les pieds noirs sont en scène :
sur  » forum public
« .

et nous apprenons par un Gardel de service

talentueux à temps ,

pour sortir son Algérie bien aimée
que nous étions anti-juifs…
De quoi je me mêle ?
Il s’est contenté de nous voir descendre des passerelles!
Mais il avait une cousine qui…..

Nous sommes heureux d’ entendre que Mr Stora , historien
qui lui, travaille sur ce passé

dont le plus important est celui de l’esclavage et
de la colonisation,
mentionne tout de même , notre déception
en débarquant sur le sol français,
qui ne nous attendait pas lui , à bras ouverts !
Nos amis harkis , eux n ‘ ont même pas eu cette chance,
grâce aux abjectes Debré, Messmer , de Gaulle.

Notre ami Pierre Bénichou ne s’est pas laissé dépassé :
– » la réconciliation ? on verra ça un jour  »

On dirait que le vent a tourné .

Read Full Post »