Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 24 novembre 2007


Un Sollers bouffi, cramoisi , bagouses aux doigts ,
dents gatés,bouche en cul de poule
et discours du même orifice .;

avec ses positions gaucho- erotico- bouffonico ,
son poing levé il vomit son discours
sur la « propagande d’ argent »
devant une Valerie Pecresse vêtue de lin blanc,
visage souriant, maitrisée,
le modèle français par excellence,
tout ce que Sollers ne peut encaisser .

Trop drôle d’ entendre cet histrion
développant son prêche sur la sexualité,
là, on se pose la question ?A t-il jamais su ?….
.Peut -être dans les livres !
en tout cas question de sexe-appeal,
il est en manque total.

La pauvre Cotta aurait pu ne pas être là,
elle appartient de toutes ses forces au passé.

Elle a trouvé le fil à coupé le beurre:
« tous ces gens ne peuvent pas grand chose »

Renaud :quel dommage qu ‘ il soit si planétairement ailleurs qu ‘avec nous.
surtout ne pas oublier une jolie

et courageuse intervention de
Morane étudiante à Orléans:
« je vous le dis dans les yeux , Madame la Ministre : merci »
un grand bol d’ air frais.

Read Full Post »

Chez « Esprits libres »


h_9_ill_911657_pecresse.jpg 

 

 

Un Sollers bouffi, cramoisi , bagouses aux doigts ,

dents gatés,bouche en cul de poule

et discours du même orifice .;

avec ses positions gaucho- erotico- bouffonico ,

son poing levé il vomit son discours sur

 la «  propagande d’ argent »

devant une Valerie Pecresse vêtue de lin blanc,visage souriant,

maitrisée, le modèle français par excellence,

tout ce que Sollers ne peut encaisser .

Trop drôle d’ entendre cet histrion

développant son prêche sur la sexualité,

 là, on se pose la question ?

A t-il jamais su ?…..

Peut -être dans les livres !en tout cas question de sexe-appeal,

il est en manque total.

La pauvre Cotta aurait pu ne pas être là,

 elle appartient de toutes ses forces au passé.

Elle a trouvé le fil à coupé le beurre: 

« tous ces gens ne peuvent pas grand chose »

Renaud :quel dommage

qu ‘ il soit si planétairement ailleurs qu ‘avec nous.

Surtout ne pas oublier une jolie et courageuse intervention

de Morane étudiante à Orléans:

je vous le dis dans les yeux , Madame la Ministre : 

« merci »

un grand bol d’ air frais.

Read Full Post »