Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 22 janvier 2008


buren.jpeg 

 Montrer  que  la  culture  française  est  dynamique

Je  rêve d’un  Malraux  qui  reviendrait   nous  séduire  ,

nous  arracher à  une  comptable  promue   sur  une 

estrade  politique.

<<Nous sommes en plein changement d’époque, de style

et de tempo».

Je voudrais  bien  savoir   ce  que  l’âme  d’un  artiste  de  

notre  époque  a de  différent  avec  celle   d’un  Rothko  ou 

d’un  Staël   ou  d’un  Miro . 

 Je  pense  aussi  aux  obscurs

aux petits  , qui  n’ en sont  pas  moins  artistes  pour 

autant, et  qui  ont  contribué  modestement   autour

  d  ‘eux  à éveiller  des  vocations.

 Ils  sont attelés  chaque  jour  sans soutien politique

 et  sans  autre  but  que 

d’accéder à un  niveau  de  conscience  un  plus  élevé .

Ce  qui  ne  peut  s  ‘acquérir  qu’avec questionnement 

et  méditation..300  millions  d’euros   ? ,

 ils  ne  peuvent  pas   comprendre  ce  langage 

de f ric.Madame  Aubanel  n a ‘que  des  discours 

financiers  en bouche. Ce qui  convient à un  petit 

maitre  de   cylindres à rayures  noires  et 

blanches ,mais 

qui  est   étranger  ,  surtout  a  ce  niveau  de 

millions 

d ,euros à l ,univers d’un  artiste  amoureux  de  sa  vie.

Parce que  même  si  il   a  peine  a  boucler  le  mois,  il  se

réveille  le  matin  avec  un  regard  avide  sur  sa  toile 

 fraichement  peinte  la  veille  et  le  désir   de  voir  sa 

création  aboutie.La   culture  vivante  passe  par  le 

maintient  en vie  des  artistes  ici  et  maintenant ….

Evoquer   Malraux  et parler  de  feuille  de  route , 

passer 

 sous  silence l ,esprit en  constante  curiosité   d’un 

homme   amoureux   des  arts .  non d’un comptable,.

c’est nous  prendre pour  des  zozos .

<<Les  ressources  supplémentaires.>> 

 ne  sont pas  dans  le  porte monnaie  de   Français  mais 

dans le  cœur  ,la sensibilité   , hors  les murs  de  la

politique ambitieuse,  parce que  justement   l’art  n’a  pas 

d’ambition   politique. Et  l’habit ne  fait  pas  

l, artiste  ,quelle  supercherie,  Monsieur  Buren. 

Read Full Post »


http://www.wikio.fr/blogs

Weboscope
Montrer que la culture française est dynamique
Je rêve d’un Malraux qui reviendrait nous séduire , nous arracher à une comptable promue sur une estrade politique.
Nous sommes en plein changement d’époque, de style et de tempo.
Je voudrais bien savoir ce que l’âme d’un artiste de notre époque a de différent avec celle d’un Rothko ou d’un Staël ou d’un Miro . Je pense aussi aux obscurs aux petits , qui n’ en sont pas moins artistes pour autant, et qui ont contribué modestement autour d ‘eux à éveiller des vocations. Ils sont attelés chaque jour sans soutien politique et sans autre but que d’accéder à un niveau de conscience un plus élevé . Ce qui ne peut s ‘acquérir qu’avec questionnement et méditation.
.300 millions d’euros ? , ils ne peuvent pas comprendre ce langage de f ric.
Madame Aubanel n a ‘que des discours financiers en bouche. Ce qui convient à un petit maitre de cylindres à rayures noires et blanches ,mais qui est étranger , surtout a ce niveau de millions d ,euros à l ,univers d’un artiste amoureux de sa vie. Parce que même si il a peine a boucler le mois, il se réveille le matin avec un regard avide sur sa toile fraichement peinte la veille et le désir de voir sa création aboutie.
La culture vivante passe par le maintient en vie des artistes ici et maintenant ….
Evoquer Malraux et parler de feuille de route , passer sous silence l ,esprit en constante curiosité d’un homme amoureux des arts . non d’un comptable,. c’est nous prendre pour des zozos .
Les ressources supplémentaires, Madame , ne sont pas dans le porte monnaie de Français mais dans le cœur ,la sensibilité , hors les murs de la politique ambitieuse, parce que justement l’art n’a pas d’ambition politique. Et l’habit ne fait pas
l, artiste ,quelle supercherie, Monsieur Buren.

Read Full Post »


Montrer que la culture française est dynamique

Je rêve d’un Malraux qui reviendrait nous séduire

, nous arracher à une comptable promue
sur une estrade politique.

<Je voudrais bien savoir
ce que l’âme d’un artiste
de notre époque a de différent avec
celle d’un Rothko ou d’un Staël
ou d’un Miro .
Je pense aussi aux obscurs aux petits ,
qui n’ en sont pas moins artistes
pour autant, et qui ont contribué
modestement autour d ‘eux à éveiller des vocations.
Ils sont attelés chaque jour
sans soutien politique et sans
autre but que d’accéder à un niveau
de conscience un plus élevé .
Ce qui ne peut s ‘acquérir
qu’avec questionnement et méditation.
.300 millions d’euros ? ,
ils ne peuvent pas comprendre ce langage de f ric.
Madame Aubanel n a ‘que des discours
financiers en bouche.
Ce qui convient à un petit maitre de
cylindres à rayures noires et blanches ,
mais qui est étranger , surtout a ce niveau de millions d ,euros
à l,univers d’un artiste amoureux
de sa vie. Parce que même
si il a peine a boucler le mois,
il se réveille le matin avec un
regard avide sur sa toile
fraichement peinte la veille
et le désir de voir sa création aboutie.
La culture vivante passe par
le maintient en vie des artistes ici et maintenant ….
Evoquer Malraux et parler de feuille
de route , passer sous silence l ,esprit en
constante curiosité d’un homme amoureux
des arts . non d’un comptable,.
c’est nous prendre pour des zozos .

>les ressources supplemetaires
ne sont pas dans le porte monnaie des
Français mais dans le cœur ,la sensibilité ,
hors les murs de la politique ambitieuse,
parce que justement l’art n’a
pas d’ambition politique.
Et l’habit ne fait pas

l, artiste ,quelle supercherie,
Monsieur Buren.

Read Full Post »