Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 15 avril 2008

avec vue sur un souvenir cuisant


 La république des livres

 

A l ‘ inverse de Jean Mauriac et quelques uns avec moi, ceux que les français ont appelé avec un sens développé de l ‘ humour les « pieds -noirs » ,nous avons cessé depuis longtemps , exactement depuis cinquante ans cessé d’ admirer et François Mauriac et le général de Gaulle .Pour être tout à fait honnête , c’est avec complaisance et débauche de mots que

j ‘affiche mes propos les plus acides à ce sujet .

Pourquoi? Parce que nous avons , comme des imbéciles continué à vivre avec un petit bout de notre terre natale dans le coeur, parce que tous les beaux sentiments des Jean Mauriac et consorts ne nous font ni chaud ni froid. Mozart, nous aussi nous connaissons et nous lui laissons tous les pins bordelais pour les pas que nous ne ferobns plus de l ‘autre coté de la Méditerranée ;Au fait est-ce que Messieurs Mauriac père et fils , ont ils eu une idée d’ un certain poids du mensonge et du mépris de leur grand général à notre égard, nous les pieds- noirs?

Ce n ‘est pas un crachat qu il mérite c ‘est l ‘ oubli dans le linceul.

 

Nous nous sommes crus bêtement français au même titre que les berrichons ou les auvergnats, nous n ‘avons eu qu ‘ une mère , la France , une France lointaine qui a su faire appel à nos pères pour les envoyer se faire casser la gueule à Cassino.

 

Alors , les états d’ âme de Monsieur Jean Mauriac , comme ils sont insipides!

 

(

 

Read Full Post »


La république des livres

A l ‘ inverse de Jean Mauriac et quelques uns avec moi, ceux que les français ont appelé avec un sens développé de l ‘ humour les « pieds -noirs » ,nous avons cessé depuis longtemps , exactement depuis cinquante ans cessé d’ admirer et François Mauriac et le général de Gaulle .Pour être tout à fait honnête , c’est avec complaisance et débauche de mots que
j ‘affiche mes propos les plus acides à ce sujet .
Pourquoi? Parce que nous avons , comme des imbéciles continué à vivre avec un petit bout de notre terre natale dans le coeur, parce que tous les beaux sentiments des Jean Mauriac et consorts ne nous font ni chaud ni froid. Mozart, nous aussi nous connaissons et nous lui laissons tous les pins bordelais pour les pas que nous ne ferobns plus de l ‘autre coté de la Méditerranée ;Au fait est-ce que Messieurs Mauriac père et fils , ont ils eu une idée d’ un certain poids du mensonge et du mépris de leur grand général à notre égard, nous les pieds- noirs?
Ce n ‘est pas un crachat qu il mérite c ‘est l ‘ oubli dans le linceul.
Nous nous sommes crus bêtement français au même titre que les berrichons ou les auvergnats, nous n ‘avons eu qu ‘ une mère , la France , une France lointaine qui a su faire appel à nos pères pour les envoyer se faire casser la gueule à Cassino.
Alors , les états d’ âme de Monsieur Jean Mauriac , comme ils sont insipides!

Read Full Post »