Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 16 mai 2008


Le Monde.fr : Archives

Pierre Moscovici : « nous n’aurions sûrement pas invité le colonel Khadafi à Paris »

 

A vous de juger – Programme.TV – Jeudi 15 mai 2008

C’est une leçon de moralité politique que Bernard Kouchner, notre ministre des Affaires étrangères et européennes a donné à la France
Invités : Bernard Kouchner(ministre des Affaires étrangères et européennes), Pierre Moscovici (ancien ministre des Affaires européennes),

Avec Bernard Kouchner une nouvelle ère , le temps de faire connaissance avec un homme politique dont chacun aimerait être l ‘ami.
« Je suis toujours de gauche, je n ‘ai pas voté pour Sarkozy et il le sait. »
Chabot interroge décidément Kouchner n ‘a pas de chance ,passer de Ockrent à Chabot : féminité éclipse.
Mais Bernard est un homme de foi,homme de gauche pas toujours à l ‘aise dans un gouvernement de droite:
« on ne change pas de culture aisément »
Il répond sans se dérober sur l ‘émigration:
« l’Europe est entrain de changer plus vite que nous « 
«  il faut une autre vision de l ‘émigration »Brice Hortefeux :très sage.
Birmanie: du devoir d’ ingérence, nous avons la responsabilité de protéger ,
il n ‘y a pas les bons morts et les mauvais morts  »
au sujet de la Chine: « le continent de l ‘avenir « 

L ‘ homme a côtoyé Roland Dumas sous Mitterand qui l ‘appelait « le kurde ». Le kurde est fidèle à sa mission, à son président,
« il a conquis le pouvoir , il s’est battu tout seul »

Sarkozy ne s’est pas trompé sur ce point , il a su choisir son ministre des affaires étrangères .
Il a tapé dans le mille :offrir à la France ce dont elle a besoin et qui ne s’ achète pas une homme de confiance
Entre les deux hommes une grande différence : Sarkozy promet , promet Kouchner analyse, ajuste, le premier a la carrière dans le sang,l ‘égo à fleur de peau, l ‘autre a une vie, une mission et surtout il est loyal: »
« c’est plus facile d’être dans la protestation que d’être à la tête d’ un pays. »

il s’énerve un peu avec dame Chabot, il faut dire qu ‘elle n ‘établit pas de lien particulièrement
magnétique.
Mais tout ça , c’était sans Moscovici.
Il arrive, exit Chabot , elle disparait dans le décor.
ça commence sur le plan des idées et très vite , viennent sur le tapis Khadafi, la Tunisie, la Chine la Russie
Le socialiste en mission de démolition attaque .

« Tu es très mal à l ‘aise , tu es stoïque,
ce n ‘est pas ta propre politique étrangère c’est la politique de ton gouvernement . »
 » je suis du pain béni pour les attaques »
B.K lâche le mot « compassion », Moscovici passe. Tout Kouchner est là; Moscovici a coulé. depuis le début.
Il est à noter dans le vocabulaire de B.K. les mots compassion, pain , béni, protéger,

Monsieur Moscovici perd de la hauteur, tandis que notre ministre se livre sans tricher, c’est aux français qu ‘ il s’adresse plus qu à son ancien collègue de travail.
Moscovici a pourtant tout essayé pour déstabiliser son ami.
B.K: » tu te trompes Pierre, tu sais que tu te trompes », tu es emporté par ta foi politique  »
Moscovici: »qu’est-ce que tu fous là? »
BK: »catastrophique de mentir, la France mérite qu ‘ on fasse un effort commun ».Pierre , tu dois le faire avec nous »donnez moi des idées O socialiste camarade!! »

Read Full Post »