Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juin 2008


Le Post, le mix de l’info – Toute l’actualité, minute par minute sur www.LePost.fr

J ‘allais éteindre mon poste TV , » l ‘émission « on est pas couché  » n ‘était  pas  finie mais j ‘avais vu
l ‘essentiel c’est à dire ce qui compte pour moi, ceux qui ont quelque chose à dire ,qui s’ expriment sans brailler , dans un comportement de gens civilisés, en l ‘occurrence l ‘ intervention de F.Copée et l’élégante riposte de E.Zemmour ainsi que celle de Eric Naulleau .
Ce matin je découvre la prestation de Florence Foresti .
Ce que j ‘en ai vu ,et mes amis avec moi avec tristesse une harpie déchainée, une hystérique du cul. Les garçons qui étaient avec moi l ‘ ont trouvée non b……., je traduis en langage correct , sèche et moche.
Mais surtout incapable de modérer un discours qui ne s’ applique qu ‘à elle même .
Cela aurait pu être drôle au théâtre, mais indigne , sauf si l ‘ on se comporte comme les poissonnières du port, ce qu’ elle est , somme toute ,la grâce et la graisse en moins.Elle  est  vulgaire  et  ne  le  soupçonne  même pas .
Il criaient à tue-tête : Foresti ! »falta de gracia « ou mieux encore « brutta » , nous étions entre européens qui connaissons les codes féminins.

L  plus triste  de l ‘affaire  n ‘est pas que  Madame Foresti soit ce qu ‘elle  est , ce  qui n ‘a  pas  une importance  dans l ‘ histoire de France, mais que  Laurent Ruquier, un  sympathique  animateur ne  soit  pas  plus  sévere  sur  ses choix. On  comprend  bien qu ‘ il est  peut etre  contraint à  un pourcentage  d’ audience  , et c’est  bien là que  ça blesse.

Pour  survivre  dans  ce  métier , il fautavoir l ‘échine  souple, s’ abaisser au  plus bas  niveau de l’expression  « artistique »  et là ,la liste  est tellment longue  que tout est devenu  possible.

Eric Zemmour  sera  ad vitam  eternam , le  souffre  douleur  des nuls, telle  que Foresti et ses  semblables.Heureusement  , pour  tous  ceux  qui  sont  délicats  de la feuille, il y a  des Eric Zemmour  , des Eric Naulleau,cultivés,  courtois et d’ autres aussi .

 

 

 

Read Full Post »


Je décide donc de jouer une partie de ping-pong de moi à moi.

Chaque jour , je publierai à l ‘envers du temps ce que j ‘ai écrit sur

« la vie en blog et en jeans »

signé : lux-en-quete , c’était moi

radié du journal « Le Monde « qui m’a fait ainsi comprendre que, ne présentant ni un profil gauche , ni un profil droit , ce faisant ,acte de débridée, faisant désordre dans ses rangs , je devais m ‘adresser ailleurs, ce que je fais avec déléctation, sans honte et sans regrets .

Être humain entre deux pierres du volcan des religions de la surface de la terre. – LA VIE EN BLOG ET EN JEANS – Blog LeMonde.fr

06 juin 2008

http://www.lemonde.fr

Le Monde.fr : Les titres du Monde

En Chine, des religieux dans les ruines du Sichuan En Chine, des religieux dans les ruines du Sichuan Le pouvoir tolère l’activisme social d’un grand nombre d’Eglises PRÉFECTURE DE DEYANG (Sichuan) ENVOYÉ SPÉCIAL

Hello ! vous êtes chrétien ? Vous êtes chrétien ? “, nous crie un jeune homme dans une ruelle encombrée de gravats de Yinghua, un petit bourg lové dans la boucle d’une route de montagne au nord-est de l’épicentre du séisme qui a ravagé le Sichuan le 12 mai. Il porte un tee-shirt bleu marine frappé du mot ” Amour “, au-dessous duquel on lit, en chinois, ” Jésus t’aime “. Son groupe de militants chrétiens va bientôt inaugurer une école sous tente, nous dit- nous dit-il. Dans un champ situé à l’orée du village, on assiste à une scène surréaliste : des jeunes recrues de l’Armée de libération du peuple (ALP) montent les tentes qui serviront à loger ces bons samaritains. Ceux-ci font partie d’une de ces ” Eglises protestantes à domicile “, c’est-à-dire clandestines, auxquelles le régime communiste fait la chasse dès qu’elles font un peu trop de prosélytisme

Les tremblements de terre sont engagés dans la course au prosélytisme. Leur emplacement promet une prédiction d’une source de foi chez les braves et les moins braves.

La magie de la foi semble se médiatiser ; un feu de ferrailleur dans le marasme de la spiritualité rend aux victimes la combinaison , centre de la vie et , centre ,de la terre ,pertinente et unique pour se tourner vers Dieu , ou vers un

Je décide donc de jouer une partie de ping-pong de moi à moi.

Chaque jour , je publierai à l ‘envers du temps ce que j ‘ai écrit sur

« la vie en blog et en jeans »radié du Monde qui m’a fait ainsi comprendre que, ne présentant ni un profil gauche , ni un profil droit , mais faisant ainsi acte de débridée, faisant désordre dans ses rangs , je devais m ‘adresser ailleurs, ce que je fais avec déléctation, sans honte et sans regrets .

Être humain entre deux pierres du volcan des religions de la surface de la terre. – LA VIE EN BLOG ET EN JEANS – Blog LeMonde.fr
06 juin 2008

http://www.lemonde.fr
Le Monde.fr : Les titres du Monde
En Chine, des religieux dans les ruines du Sichuan En Chine, des religieux dans les ruines du Sichuan Le pouvoir tolère l’activisme social d’un grand nombre d’Eglises PRÉFECTURE DE DEYANG (Sichuan) ENVOYÉ SPÉCIAL

Hello ! vous êtes chrétien ? Vous êtes chrétien ? “, nous crie un jeune homme dans une ruelle encombrée de gravats de Yinghua, un petit bourg lové dans la boucle d’une route de montagne au nord-est de l’épicentre du séisme qui a ravagé le Sichuan le 12 mai. Il porte un tee-shirt bleu marine frappé du mot ” Amour “, au-dessous duquel on lit, en chinois, ” Jésus t’aime “. Son groupe de militants chrétiens va bientôt inaugurer une école sous tente, nous dit- nous dit-il. Dans un champ situé à l’orée du village, on assiste à une scène surréaliste : des jeunes recrues de l’Armée de libération du peuple (ALP) montent les tentes qui serviront à loger ces bons samaritains. Ceux-ci font partie d’une de ces ” Eglises protestantes à domicile “, c’est-à-dire clandestines, auxquelles le régime communiste fait la chasse dès qu’elles font un peu trop de prosélytisme
Les tremblements de terre sont engagés dans la course au prosélytisme. Leur emplacement promet une prédiction d’une source de foi chez les braves et les moins braves.
La magie de la foi semble se médiatiser ; un feu de ferrailleur dans le marasme de la spiritualité rend aux victimes la combinaison , centre de la vie et , centre ,de la terre ,pertinente et unique pour se tourner vers Dieu , ou vers un illustre inconnu tri-mensionel , apte à être le sauveur de tous les mendiants de la vie .
C’est ainsi que les moines de Sichuan,les murs du son , au moment où un son humain représentait un espoir d’ être sauvé, étaient les voix du christianisme , tandis qu’ au même moment, le même christianisme envoyait les mêmes croyants en prison en Algérie.
Le mariage des murs de la religion est venu se pratiquer dans les entrailles de la terre, comme un système venu se mettre en croix par esprit de contradiction.
Le mérite du tremblement de terre est donc d’être un révélateur de bonnes âmes en état de convergence vers le personnel de Dieu, munies de toutes les magies combinées dans le temps, pareilles aux murs du temple de Salomon détruit et reconstruit plusieurs fois.
Réduire le mouvement des sommets des temples un temps détruit, un temps reconstruit, serait un blasphème aux yeux de Israël, mais faire de la religion le monument le plus manipulable pour édifier les bons sentiments serait un rudiment rachitique pour régler le code humain.
Être humain entre deux pierres du volcan des religions de la surface de la terre. .

Être humain entre deux pierres du volcan des religions de la surface de la terre.


Read Full Post »

« ping-pong chinois »


Je  décide  donc  de  jouer  une  partie  de  ping-pong de  moi  à moi.

Chaque jour ,je publierai à l ‘enver du temps ce que j ‘ai écrit

sur « la vie en blog et en jeans »  signé  lux -en -quete 

 c’était  moi

radiéé du Monde ,qui m’a fait ainsi comprendre que, ne présentant ni un profil gauche , ni un profil droit , mais ,  faisant acte de débridée, faisant désordre dans ses rangs , je devais m ‘adresser ailleurs, ce que je fais avec déléctation, sans honte et sans regrets .

 

Être humain entre deux pierres du volcan des religions de la surface de la terre. – LA VIE EN BLOG ET EN JEANS – Blog LeMonde.fr

 06 juin 2008

http://www.lemonde.fr

Le Monde.fr : Les titres du Monde

 En Chine, des religieux dans les ruines du Sichuan En Chine, des religieux dans les ruines du Sichuan Le pouvoir tolère l’activisme social d’un grand nombre d’Eglises PRÉFECTURE DE DEYANG (Sichuan) ENVOYÉ SPÉCIAL

  

 Hello ! vous êtes chrétien ? Vous êtes chrétien ? “,

nous crie un jeune homme dans une ruelle encombrée de gravats de Yinghua, un petit bourg lové dans la boucle d’une route de montagne au nord-est de l’épicentre du séisme qui a ravagé le Sichuan le 12 mai.

Il porte un tee-shirt bleu marine frappé du mot ” Amour “, au-dessous duquel on lit, en chinois,

 ” Jésus t’aime “.

Son groupe de militants chrétiens va bientôt inaugurer une école sous tente, nous dit- nous dit-il.

 

Dans un champ situé à l’orée du village, on assiste à une scène surréaliste : des jeunes recrues de l’Armée de libération du peuple (ALP) montent les tentes qui serviront à loger ces bons samaritains.

 

Ceux-ci font partie d’une de ces ” Eglises protestantes à domicile “, c’est-à-dire clandestines, auxquelles le régime communiste fait la chasse dès qu’elles font un peu trop de prosélytisme.

 

   Les tremblements de terre sont engagés dans la course au prosélytisme. Leur emplacement promet une prédiction d’une source de foi chez les braves et les moins braves.

 

La magie de la foi semble se médiatiser ; un feu de ferrailleur dans le marasme de la spiritualité rend aux victimes la combinaison , centre de la vie et , centre ,de la terre ,pertinente et unique pour se tourner vers Dieu , ou vers un illustre inconnu tri-mensionel , apte à être le sauveur de tous les mendiants de la vie .

 

C’est ainsi que les moines de Sichuan,les murs du son , au moment où un son humain représentait un espoir d’ être sauvé, étaient les voix du christianisme , tandis qu’ au même moment, le même christianisme envoyait les mêmes croyants en prison en Algérie.

 

Le mariage des murs de la religion est venu se pratiquer dans les entrailles de la terre, comme un système venu se mettre en croix par esprit de contradiction.

 

 Le mérite du tremblement de terre est donc d’être un révélateur de bonnes âmes en état de convergence vers le personnel de Dieu, munies de toutes les magies combinées dans le temps, pareilles aux murs du temple de Salomon détruit et reconstruit plusieurs fois.

 

Réduire le mouvement des sommets des temples un temps détruit, un temps reconstruit, serait un blasphème aux yeux de Israël, mais faire de la religion le monument le plus manipulable pour édifier les bons sentiments serait un rudiment rachitique pour régler le code humain.

 

Être humain entre deux pierres du volcan des religions de la surface de la terre. .

 

 

Read Full Post »


.. »

<>Suis-je en état d’ exclusion subtile au “Monde”? – LA VIE EN BLOG ET EN JEANS – Blog LeMonde.fr

réponse : non c’etait une radicale radiation sans sommation de la part du  webmaster  du  monde

La liberté d’expression (Le Monde diplomatique)

 

Rien n’est sacré, tout peut se dire. Réflexions sur la liberté d’expression. – Raoul Vaneigem, La Découverte, Paris, 2003, 96 pages, 6,40 euros.
Raoul Vaneigem, ancien membre de l’Internationale situationniste, défend une liberté de parole absolue

 

A-t-on le droit de tout dire ?, par Agnès Callamard (Le Monde diplomatique)

 

 
 
 
 
 
 
 

 

 

Il est 4 heures du matin, je n ‘arrive pas à refermer le livre de Orieu : Talleyrand .
Depuis que j ‘ai commencé cette lecture , chaque fois que je l ‘ouvre j ‘ y trouve ma récompense .
Je suis plongée dans un milieu féroce et brillant, je côtoie les hautes autorités d’ un pays dont la société est en train de mourir pour mieux renaitre ,prés de l ‘extinction et pourtant notre destin est entièrement dans ces trébuchements.
J ‘ apprends, je me transforme, mais ça , je ne le perçois pas tout de suite.
Je vais donc me réveiller encore à midi, avec ce sentiment de décrochement , me retrouver dans ma propre petite vie ,sans relief, sans brio,sans grandeur.
Je sais que je sors d’un univers de privilèges, de soies ,et d’ esprit : un rêve vécu en toute conscience, et que vais-je devoir braver?l’insipidité de mes voisins.
J’ai suivi Monseigneur pas à pas dans toutes ses expéditions, ses conquêtes, avec sa passion et la mienne comme une petite ombre .
Comment vais-je pouvoir affronter cette nouvelle journée sans cette gloire et sans cette brillance ? Comment une telle métamorphose s’est -elle amorcée ?
Je m ‘éloigne de tout ce qui fait mon quotidien malgré mes effort pour me surpasser.
Se surpasser ? Mais en quoi?
Je me croyais quelque chose, je ne suis devenue que moi même, à essayer d’ exister en plaçant quelques expositions , à être réduite à m ‘éditer moi même sur le net,
faute de pouvoir intéresser un éditeur sur la place, usée par les frustrations financières, à compter l ‘euro.
Je dois d’ abord faire face à la distance culturelle le visage de la culture facile que veut donner la France depuis quelques années avec une certitude et une amplitude avancées aujourd ‘hui sauf exceptions qui se font balancer au premier virage.


-« Monseigneur, j ‘ose à peine vous parler,… tant de noblesse… tant d’esprit …votre rang..et moi , rien ou si peu, …. Comment se parler avec un « tu » ou un « vous »?
« Comment vais-je sortir de cette interrogation si mal foutue?
Au devant de quoi , me -suis-je avancée? je peux déjà entendre une avalanche de petits rires moqueurs, ce qui serait peut -être un début d’ existence ,
car que puis-je attendre dans un cercle si raffiné où je me suis introduite par effraction ?
Il est quatre heures ,dans mon lit,démaquillée,les cheveux en chignon,mes ongles rongés par une inquiétude constante, quelle tristesse .
Un rire ,le rire de quelqu’un ‘ un qui n ‘en peut plus d’ entendre de telles sornettes!-
« Tu peux rire ! Je suis dépitée , affaiblie par ma condition, car je me vois en bonne femme entre mes draps de coton.
-« Monseigneur, comment te comportes – tu dans le ciel? »
Je suis en train de perdre la tête , je sais pourtant que « le ciel » est bien le seul endroit non géographique où tout le monde atterrit dans le même appareil ou presque.-
« Comme toute le monde »-
« ça , je ne le crois pas »
Monseigneur ne me prend pas très au sérieux, sa voix me parait assez moqueuse, voir sèche, cependant il continue:
-« Tu es rarement aussi véritable qu lorsque tu arrives cru et nu, les genoux rougis par la rare chaise d’ un évêque en prières.
J’hésite entre rire et être sérieuse: après tout ce que je viens d’ apprendre sur
l ‘évêque d’ Autun , la chaise de prières ….
-« Tu as tellement prié? »-
« Non mais j ‘ai été agenouillé »-
« Je suis tellement épatée par ce que j ‘ai lu de toi, ton rang, ta lignée, tu me trouves naïve? »
-Non , tu es influençable »- »
Influençable parce que je vis en 2008?
-« Oui, « –
« En ton temps je n aurai pas existé à tes yeux-

« Ma vie a été un couronnement pour la garantie de la noblesse en état de nommer un état de citoyenneté ,sans commune mesure avec la vie des gens dans l ‘art d être des gérants de haut niveau .Ma vie a été ma perte et ma conquête ,dans ce contexte de la bénédiction et le ramage de la classe de la noblesse ,variable entre zéro et cent .

-« Dois-je comprendre que certains nobles ne valaient pas un clou?
-« Oui, un sur cent ,le principe de la sélection était nul parmi la noblesse »
Ce dont je souffre le plus ,en dehors de mes soucis d’argent ,est d’être exclue de toute vie sociale intéressante dans ce Berry « engourdi ».(c ‘est ton mot)
.Il aura donc fallu cette distance intemporelle pur me donner accès à une importance de mots

 

.-« Tu as un art du mot virulent valant la plume du chemin de la célébrité »-« 
Tiens »!!Tu sais que je viens d’être vidée du « Monde »? Ils ont purement et simplement barré mon accès à mon blog;Bien sur,je me trouve nulle sur le plan de la tenue politique, encore blessée depuis plus de quarante années par le mensonge d’ un général haineux qui a trahi sa promesse à un petit peuple confiant. A mon niveau infinitésimal de citoyenne mal arrimée à un pays que je n ‘estime pas, je réagis en écorchée ,virulente.

-« Donne moi ton conseil. »

-« Être nommément unie au « Monde » est un charabia du mariage dans la vie de la politique de gauche ,via la gérance de la plus mauvaise qualité de la vie publique venue jusqu’à toi. Cependant , manie le crayon avec plus de douceur. »

-« M’aurais -tu comparée à Madame de Stael , avec ses feux follets qui agitent son imagination et son esprit ?
-« Non, tu dois être prudente avec le monde du pouvoir par dégout de l ‘ hypocrisie ,
-« Le récit des menées de ta vie de diplomate rend la mienne inexistante, fade ,sans lustre . »

-« La générosité » de la mère de Philippe est sans commentaire de ma part, je suis en peine d ‘être à ta hauteur d’ âme .-
« Je suis une petite mouche qui volète mais qui ne s’ envole pas.
– » Tu es une anémone qui me fait rire  »
Toi qui es – tu?-

« Un organisateur du royaume , agent de la vision des gens de la rue j ‘ai été avant tout un amant de la France.
-« Que peux tu me dire de la France aujourd’hui ?-
 » Je me mets à genoux pour que la France se droitise enfin , se purifie de la gauche et du monde arabe , le monde de l ‘Islam radical

 

 

 

 

 

Read Full Post »


Suis-je en état d’ exclusion subtile au “Monde”? –
LA VIE EN BLOG ET EN JEANS – Blog LeMonde.fr

Oui c’est une radiation sans sommation!!!

La liberté d’expression (Le Monde diplomatique


Rien n’est sacré, tout peut se dire. Réflexions sur la liberté d’expression. Raoul Vaneigem, La Découverte, Paris, 2003, 96 pages, 6,40 euros. Raoul Vaneigem, ancien membre de l’Internationale situationniste, défend une liberté de parole absolue

Il est 4 heures du matin, je n ‘arrive pas à refermer le livre de Orieu : Talleyrand .
Depuis que j ‘ai commencé cette lecture , chaque fois que je l ‘ouvre ,
j ‘ y trouve ma récompense .
Je suis plongée dans un milieu féroce et brillant, je côtoie les hautes autorités d’ un pays dont la société est en train de mourir pour mieux renaitre ,prés de l ‘extinction et pourtant notre destin est entièrement dans ces trébuchements.
J ‘ apprends, je me transforme, mais ça , je ne le perçois pas tout de suite.
Je vais donc me réveiller encore à midi, avec ce sentiment de décrochement , me retrouver dans ma propre petite vie ,sans relief, sans brio,sans grandeur. Je sais que je sors d’un univers de privilèges, de soies ,et d’ esprit : un rêvevécu en toute conscience, et
que vais-je devoir braver?l’insipidité de mes voisins.

J’ai suivi Monseigneur pas à pas dans toutes ses expéditions, ses conquêtes, avec sa passion et la mienne comme une petite ombre .
Comment vais-je pouvoir affronter cette nouvelle journée sans cette gloire et sans cette brillance ?
Comment une telle métamorphose s’est -elle amorcée ?
Je m ‘éloigne de tout ce qui fait mon quotidien malgré mes effort pour me surpasser.
Se surpasser ? Mais en quoi?
Je me croyais quelque chose, je ne suis devenue que moi même,
à essayer d’ exister en plaçant quelques expositions ,
à être réduite à m ‘éditer moi même sur le net,faute de
pouvoir intéresser un éditeur sur la place, usée par les frustrations financières, à compter l ‘euro.

Je dois d’ abord faire face à la distance culturelle le visage de la culture facile que veut donner la France depuis quelques années avec une certitude et une amplitude avancées aujourd ‘hui sauf exceptions qui se font balancer au premier virage.

-« Monseigneur, j ‘ose à peine vous parler,… tant de noblesse… tant d’esprit …votre rang..et moi , rien ou si peu, …. Comment se parler avec un « tu » ou un « vous »? « 
Comment vais-je sortir de cette interrogation si mal foutue?
Au devant de quoi , me -suis-je avancée?
je peux déjà entendre une avalanche de petits rires moqueurs, ce qui serait peut -être un début d’ existence ,car
que puis-je attendre dans un cercle si raffiné où je me suis introduite par effraction ?

Il est quatre heures ,dans mon lit,démaquillée,les cheveux en chignon,mes ongles rongés par une inquiétude constante, quelle tristesse .
Un rire ,le rire de quelqu’un ‘ un qui n ‘en peut plus d’ entendre de telles sornettes!
-« Tu peux rire !
Je suis dépitée , affaiblie par ma condition, car je me vois en bonne femme entre mes draps de coton.

-« Monseigneur, comment te comportes – tu dans le ciel? »

Je suis en train de perdre la tête , je sais pourtant que « le ciel » est bien le seul endroit non géographique où tout le monde atterrit dans le même appareil ou presque.

-« Comme toute le monde »
-« ça , je ne le crois pas »
Monseigneur ne me prend pas très au sérieux, sa voix me parait assez moqueuse, voir sèche, cependant il continue:

-« Tu es rarement aussi véritable qu lorsque tu arrives cru et nu, les genoux rougis par la rare chaise d’ un évêque en prières.

J’hésite entre rire et être sérieuse: après tout ce que je viens d’ apprendre sur l ‘évêque d’ Autun , la chaise de prières ….

-« Tu as tellement prié? »
-« Non mais j ‘ai été agenouillé »
-« Je suis tellement épatée par ce que j ‘ai lu de toi, ton rang,

ta lignée, tu me trouves naïve? »
-Non , tu es influençable »
-« Influençable parce que je vis en 2008?
-« Oui,  »
-« En ton temps je n aurai pas existé à tes yeux
-« Ma vie a été un couronnement pour la garantie de la noblesse en

état de nommer un état de citoyenneté ,sans commune mesure
avec la vie des gens dans l ‘art d être des gérants de haut niveau .
Ma vie a été ma perte et ma conquête ,dans ce contexte
de la bénédiction et le ramage de la classe de la noblesse ,variable entre zéro et cent .

-« Dois-je comprendre que certains nobles ne valaient pas un clou?
-« Oui, un sur cent ,le principe de la sélection était nul parmi la noblesse »
Ce dont je souffre le plus ,en dehors de mes soucis d’argent ,est d’être exclue de toute vie sociale intéressante dans ce Berry « engourdi ».(c ‘est ton mot) .

Il aura donc fallu cette distance intemporelle pur me donner accès à une importance de mots .

-« Tu as un art du mot virulent valant la plume du chemin de la célébrité »
-« Tiens »!!Tu sais que je viens d’être vidée du « Monde »? Ils ont purement et simplement barré mon accès à mon blog;


Bien sur,je me trouve nulle sur le plan de la tenue politique, encore blessée depuis plus de quarante années par le mensonge d’ un général haineux qui a trahi sa promesse à un petit peuple confiant.
A mon niveau infinitésimal de citoyenne mal arrimée à un pays que
je n ‘estime pas, je réagis en écorchée ,virulente.

-« Donne moi ton conseil. »
-« Être nommément unie au « Monde » est un charabia du mariage dans la vie de la politique de gauche ,via la gérance de la plus mauvaise qualité de la vie publique venue jusqu’à toi.
Cependant , manie le crayon avec plus de douceur. »


-« M’aurais -tu comparée à Madame de Stael , avec ses feux follets qui agitent son imagination et son esprit ?

-« Non, tu dois être prudente avec le monde du pouvoir par dégout de l ‘ hypocrisie ,

-« Le récit des menées de ta vie de diplomate rend la mienne inexistante, fade ,sans lustre . »
-« La générosité » de la mère de Philippe est sans commentaire de ma part, je suis en peine d ‘être à ta hauteur d’ âme .
-« Je suis une petite mouche qui volète mais qui ne s’ envole pas.
– » Tu es une anémone qui me fait rire  »
Toi qui es – tu?
-« Un organisateur du royaume , agent de la vision des gens de la rue

j ‘ai été avant tout un amant de la France.
-« Que peux tu me dire de la France aujourd’hui ?
– » Je me mets à genoux pour que la France se droitise enfin , se purifie de la gauche et du monde arabe , le monde de l ‘Islam radical.. »

Read Full Post »

Un expatrié en état de choc


Vigneux : le tournoi inter-mosquées interdit aux hommes est annulé
On est bien heureux d’avoir l ‘approbation de Fadela Amara pour que la mixité et la laïcité soient monnaie courante en France.
On se pose cependant la question : « mais qu’est-ce qui a bien pu passer par la tête d’ un maire « sous-chien »? A-t- il besoin pour sa réélection , ou sa sécurité, ou sa bonne conscience, ou sa future conversion à l ‘ islam de perdre la tète à ce point ?

Bien sur , je ne cite qu ‘une citoyenne française bien acceptée dans le paysage médiatique de notre pays. (traduction: une furie contagieuse qui n ‘aurait peut être pas le même « courage  » si elle se déplaçait dans son cher pays d’ origine,l ‘Algérie où les jeunes sont tellement heureux que Régulièrement, ils y brûlent des pneus, barrent des routes et s’en prennent aux bâtiments publics pour protester contre la « malvie ».

Le mal-être des jeunes

On est tenté tellement tenté de lui faire savoir qu ‘ on aimerait la voir ,elle et ses souteneurs de pensée aller se réfugier dans les bras et sur les bancs de Tariq Ramadan qui recommande à ses fidèles de ne pas aller dans des piscines non mixtes, car elles ne sont pas « islamiques »,Vigneux : le tournoi inter-mosquées interdit aux hommes est annulé – Prochoix, la revue pour le droit de choisir, dirigée par Caroline Fourest et Immettable Venner

ou d’aller se faire voir chez « Hassan Iquioussen, qui,quant à lui, interdit aux hommes et aux femmes de s’envoyer des emails ou de chater sur internet »
Reproduction autorisée avec mention de la source : © http://www.prochoix.org

Ma question est ici et ailleurs, elle s’ adresse à ceux qui nous dirigent , ceux qui nous assurent un mode de vie dispensé de spectacles effrayants, dangereux, répétitifs,pour ne pas devenir comme ces gens qui ont peur de l ‘avenir .
Je ne vois je ne lis pas clairement une réponse , Je n ‘entends pas un montée de clameurs venant des musulmans modérés de France , et il y en a , peut -être eux aussi ont -ils peur?
Et pendant ce temps, la chanson devient une cacophonie .

 

 

Read Full Post »


Un expatrié en état de choc
Vigneux : le tournoi inter-mosquées interdit aux hommes est annulé

On est bien heureux d’avoir l ‘approbation de Fadela Amara pour que la mixité et la laïcité soient monnaie courante en France.
On se pose cependant la question : « mais qu’est-ce qui a bien pu passer par la tête d’ un maire « sous-chien »? A-t- il besoin pour sa réélection , ou sa sécurité, ou sa bonne conscience, ou sa future conversion à l ‘ islam de perdre la tète à ce point ?

Bien sur , je ne cite qu ‘une citoyenne française bien acceptée dans le paysage médiatique de notre pays. (traduction: une furie contagieuse qui n ‘aurait peut être pas le même « courage  » si elle se déplaçait dans son cher pays d’ origine,l ‘Algérie où les jeunes sont tellement heureux que Régulièrement, ils y brûlent des pneus, barrent des routes et s’en prennent aux bâtiments publics pour protester contre la « malvie ».

Le mal-être des jeunes

On est tenté tellement tenté de lui faire savoir qu ‘ on aimerait la voir ,elle et ses souteneurs de pensée aller se réfugier dans les bras et sur les bancs de Tariq Ramadan qui recommande à ses fidèles de ne pas aller dans des piscines non mixtes, car elles ne sont pas « islamiques »,

Vigneux : le tournoi inter-mosquées interdit aux hommes est annulé – Prochoix, la revue pour le droit de choisir, dirigée par Caroline Fourest et Immettable Venner

ou d’aller se faire voir chez « Hassan Iquioussen, qui,quant à lui, interdit aux hommes et aux femmes de s’envoyer des emails ou de chater sur internet »

Ma question est ici et ailleurs, elle s’ adresse à ceux qui nous dirigent , ceux qui nous assurent un mode de vie dispensé de spectacles effrayants, dangereux, répétitifs,pour ne pas devenir comme ces gens qui ont peur de l ‘avenir .
Je ne vois je ne lis pas clairement une réponse , Je n ‘entends pas un montée de clameurs venant des musulmans modérés de France , et il y en a , peut -être eux aussi ont -ils peur?
Et pendant ce temps, la chanson devient une cacophonie .

Reproduction autorisée avec mention de la source : © http://www.prochoix.org

Read Full Post »

Older Posts »