Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘c ‘est à vous que je parle’ Category


http://www.wikio.fr/blogs

mais qu ‘allaient ils faire en Algérie,?
LEs églises se vident en France, certaines ferment faute de servant,
sachant que la religion islamiste interdit à un musulman de se convertir à une autre religion,quelle graine de mauvais sens leur passe par la tête ?
 ..Sachant Bouteflika et ses vertus de père du peuple algérien, quel est le but de l ‘église?
A-telle besoin de fabriquer de nouveaux martyrs?

 

Read Full Post »


http://www.wikio.fr/blogs

Weboscope

J’.adresse ce message à Nicolas Sarkozy en toute confiance.

art contemporain - galerie virtuelle oho-art.com

bombe du Milk-Bar, le 30 septembre 1956, veille de la rentrée des classes a Alger

ce 26 janvier 2007, l’émission tres contestable , « Les porteuses de feu » de Faouzia Fekiri qui fait l’apologie des tueuses du FLN.Pas un mot des petites victimes chrétiennes, juives ,et musulmanes, car toutes ensemble. elles allaient reprendre les classes
Voilà que la Mairie de Saint-Ouen vient d’inaugurer une rue à la gloire De Nadia Guendouz infirmière et poétesse du FLN
Une héroïne algérienne, certes, dont la France n’a pas à honorer le nom.
J’ai honte de cette France gauchisante , qui n’a pas de mémoire quand il s’agit de Staline et qui pour satisfaire un électorat a Saint – Ouen se prostitue .
j’ai un dégout pour le maire PCF ,Jacqueline Rouillon-Dambreville cette femme qui n’aura même pas l’estime des français auxquels elle se livre comme à une tournante .Oui, je dis bien une tournante.
J ‘en arrive à cette race de disparus, des yetis, les pied-noirs, pour ceux – là ,comme les harkis, la France n’en a rien a foutre , bientôt ils n’auront pas même existé .
Je sollicite de votre part , Monsieur le Président , un soutien une condamnation de ces attitudes politiques séditieuses , parce que, voyez -vous , sans cela, nos Pères seraient morts dans le vide .
J e vous remercie déjà de votre réponse.

Read Full Post »


http://www.wikio.fr/blogs

Weboscope
Montrer que la culture française est dynamique
Je rêve d’un Malraux qui reviendrait nous séduire , nous arracher à une comptable promue sur une estrade politique.
Nous sommes en plein changement d’époque, de style et de tempo.
Je voudrais bien savoir ce que l’âme d’un artiste de notre époque a de différent avec celle d’un Rothko ou d’un Staël ou d’un Miro . Je pense aussi aux obscurs aux petits , qui n’ en sont pas moins artistes pour autant, et qui ont contribué modestement autour d ‘eux à éveiller des vocations. Ils sont attelés chaque jour sans soutien politique et sans autre but que d’accéder à un niveau de conscience un plus élevé . Ce qui ne peut s ‘acquérir qu’avec questionnement et méditation.
.300 millions d’euros ? , ils ne peuvent pas comprendre ce langage de f ric.
Madame Aubanel n a ‘que des discours financiers en bouche. Ce qui convient à un petit maitre de cylindres à rayures noires et blanches ,mais qui est étranger , surtout a ce niveau de millions d ,euros à l ,univers d’un artiste amoureux de sa vie. Parce que même si il a peine a boucler le mois, il se réveille le matin avec un regard avide sur sa toile fraichement peinte la veille et le désir de voir sa création aboutie.
La culture vivante passe par le maintient en vie des artistes ici et maintenant ….
Evoquer Malraux et parler de feuille de route , passer sous silence l ,esprit en constante curiosité d’un homme amoureux des arts . non d’un comptable,. c’est nous prendre pour des zozos .
Les ressources supplémentaires, Madame , ne sont pas dans le porte monnaie de Français mais dans le cœur ,la sensibilité , hors les murs de la politique ambitieuse, parce que justement l’art n’a pas d’ambition politique. Et l’habit ne fait pas
l, artiste ,quelle supercherie, Monsieur Buren.

Read Full Post »


Montrer que la culture française est dynamique

Je rêve d’un Malraux qui reviendrait nous séduire

, nous arracher à une comptable promue
sur une estrade politique.

<Je voudrais bien savoir
ce que l’âme d’un artiste
de notre époque a de différent avec
celle d’un Rothko ou d’un Staël
ou d’un Miro .
Je pense aussi aux obscurs aux petits ,
qui n’ en sont pas moins artistes
pour autant, et qui ont contribué
modestement autour d ‘eux à éveiller des vocations.
Ils sont attelés chaque jour
sans soutien politique et sans
autre but que d’accéder à un niveau
de conscience un plus élevé .
Ce qui ne peut s ‘acquérir
qu’avec questionnement et méditation.
.300 millions d’euros ? ,
ils ne peuvent pas comprendre ce langage de f ric.
Madame Aubanel n a ‘que des discours
financiers en bouche.
Ce qui convient à un petit maitre de
cylindres à rayures noires et blanches ,
mais qui est étranger , surtout a ce niveau de millions d ,euros
à l,univers d’un artiste amoureux
de sa vie. Parce que même
si il a peine a boucler le mois,
il se réveille le matin avec un
regard avide sur sa toile
fraichement peinte la veille
et le désir de voir sa création aboutie.
La culture vivante passe par
le maintient en vie des artistes ici et maintenant ….
Evoquer Malraux et parler de feuille
de route , passer sous silence l ,esprit en
constante curiosité d’un homme amoureux
des arts . non d’un comptable,.
c’est nous prendre pour des zozos .

>les ressources supplemetaires
ne sont pas dans le porte monnaie des
Français mais dans le cœur ,la sensibilité ,
hors les murs de la politique ambitieuse,
parce que justement l’art n’a
pas d’ambition politique.
Et l’habit ne fait pas

l, artiste ,quelle supercherie,
Monsieur Buren.

Read Full Post »


Sarkozy veut tourner la page avec l’Algérie mais garde la ligne – A la une – Lepoint.fr

Sarkozy et Bouteflika s’efforcent de dépasser leurs divergences – A la une – Lepoint.fr

L’UMP se déchire au sujet de la colonisation en Algérie – 20Minutes.fr, information en continu.

Ma révolte latente,
un étendard de rare justesse de vue :
ne pas se tromper , ne pas oublier .
Ce ne sont pas les Arabes en guerre
qui nous ont chassé de chez nous.
S’ils l ‘avaient voulu , ils nous auraient massacré tous , à dix contre un.
Mais nous vivions ensemble,
il est vrai pour les uns mieux que pour les autres.
Ce sont les bons français , bien pensants ,
bien catholiques, bien obéissants
aux ordres du général haineux, qui ont voté notre exclusion .
Ce sont les courageux C.R.S qui ont tiré sur nos fenêtres ,
ce sont les porteurs de valises ,
les porteurs de trahison, bien français de souche,
les « cocos » de l ‘ intelligentsia métropolitaine,
les yeux bleus , le teint clair qui ont été décorés .
Et nous , pauvres de nous,pieds-noirs,
harkis, tous confondus ,
les parias du colonialisme,
de part et d’ autre de la Méditerranée ,
nous sommes toujours entre deux rives,
les murs qui nous protègent sont invisibles à nos yeux.
Je ne parle pas systématiquement
de l ‘échec de la décolonisation,
l ‘ histoire à long terme le saura.
Mais je me garderai d’ insulter
la mémoire de mes ancêtres ,
flétrir leur souvenir.
Et je ne ressasse pas Algérie française.
Mes pères n ‘étaient pas des massacreurs .

La porte de ma maison est grande ouverte,
un essai de provocation mérite la visite
du monde des charretiers de la honte .
Je ne vois dans le discours et
dans le regard de Mr Sarkozy
ni haine ni condamnation
des pieds-noirs ,

ça c ‘est une première
.
ma satisfaction personnelle, sans façons:
je me sens plus proche
de Fadela, Rachida, Ramada,
femmes de chez moi .
Les bobonnes, Boutin, Bachelot
et autres du même style
peuvent aller prendre des leçons
de rattrapage pour récupérer mon attention.
Je les débarque.

Read Full Post »


Weboscope

c’est Mostafa Lacheraf qui écrit cela
“Allons, il faut démystifier ” .: Malek Haddad,
Assia Djebar
sont des écrivains qui n’ont jamais saisi nos problèmes,
même les plus généraux. I
ls ont tout ignoré, sinon de leur classe petite-bourgeoise,
du moins de tout ce qui avait trait à la société algérienne ;
de tous les écrivains algériens,
ce sont eux qui connaissent le moins bien leur pays,
ce qui les pousse à escamoter les réalités algériennes
sous une ”croûte” poétique,
elle-même sans originalité du point de vue du roman :
”ribaude” chez l’un, bourgeoise chez l’autre.
Ces écrivains n’ayant comme public et
comme juges que des critiques français qui, eux-mêmes,
ignoraient tout de l’Algérie,
ont été artificiellement portés sur le pavois.
C’est le drame, je le répète, d’un pays où
les écrivains produisent une littérature qu’on ne peut juger“

Me Voilà désarçonnée.
Moi qui venais de m ‘avouer que
j ‘aurai co-signer à pleine main ce poème de Malek Haddad,
je me dis que décidément la critique politique
est menée tambour battant,
ici et là avec la même férocité.
Pour ne pas contredire les “ Immortels de ce pays ”,
j ‘écrivai il y a six mois à Mme Assia Djebar, ceci :

Je vous dis ma reconnaissance :
vous êtes le lien de deux cultures ,
mais vous êtes aussi l’ambassadrice de toutes les Algéries ,
même celle que l’on oublie car l’histoire l’a ensevelie.

La voilà descendue en vrille par un cher collegue algérien.
Ce que je retiendrai:la délicatesse
et la belle image d’ un poète sensible à sa mere l ‘Algérie .
et voici le poeme :

Ma mère est toujours belleJe l’accompagne tous les jours

On l’appelle colombeMais en arabe est son prénom …
Ou encore sa vive nostalgie pour sa colombe -patrie
qu’il rêve de rejoindre.
Maintenant que je vis
C’est pour le vent majeurC’est-à-dire pour toi……
J’aime trop ce moment qui me donne la vie.
Il s’appelle, écoutez.Bouchez-vous les oreilles
.Ouvrez les coeurs à deux battants I
l s’appelle copains que je joindrais plus tard
Il s’appelle maison où ma mère patiente
Il s’appelle oh l’ami des guitares brisées.
Il s’appelle Algérie”, écrit le talentueux poète.


Read Full Post »


Welcome you, around the world,
take you time and ,
please, use the « edit comment »
may be, we ll have fun or, misfit!
anyway , let’s try. thanks.

Bienvenue à tous
un peu sec de parler dans le vide;
ce serait si sympa de laisser votre commentaire

Read Full Post »