Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘obscenité’ Category


Cote d’alerte sur le marché de l’art
http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/cote-d-alerte-sur-le-marche-de-l-art_149196.html
 » Avec sa clientèle richissime, son offre portée par la mondialisation et son fonctionnement singulier, le monde des collectionneurs veut croire qu’il échappera à la crise. Et pourtant..  »

les enchères grimpent à toute allure

BLABLABLOG : petits carnets bavards d’un amateur » Blog Archive » Blabla 239 : Emprunts d’empreintes

on apprend que Mr Philippe Segalot qui Philippe Ségalot,
qui achète souvent pour le compte de François Pinault
à exposé la Galerie Emmanuel Perrotin
(76, rue da exposé à la e Turenne, Paris III°),
21 nov 2005 :Charles Ray qui, à l’entrée de l’exposition,
montre le moulage pris sur le vif de son sexe,
greffé sur un mannequin de vitrine, avec poils authentiques (Male Mannequin, 1990).
et l ‘ on continue sur le mode:

Le Figaro – Actualité en direct et informations en continu

 » L’art est devenu l’une des dernières valeurs spirituelles de notre société « ,constate Fabrice Hergott, directeur du musée d’Art moderne de la Ville de Paris.Le Britannique Damien Hirst, jeune artiste des plus habiles, a vite saisi que le prix est l’étalon de la valeur artistique. Cynisme ou inconscience, il en a fait la démonstration en mettant sur le marché le moulage d’une tête de mort serti de 8 601 diamants, une œuvre intitulée Pour l’amour de Dieu et qui fait la synthèse entre le désir de paraître, l’exaltation du luxe, la distinction par le prix – 65,5 millions d’euros, un record pour un artiste vivant – et l’image de la finitude absurde. L’objet a été acheté par un  » groupe d’investisseurs  » où l’on retrouve… Damien Hirst et son marchand. Les artistes spéculateurs n’hésitent plus à racheter leurs propres œuvres pour soutenir leur cote, comme une entreprise le fait avec ses actions « les artistes expriment l ‘ indicible »

J ‘arrive :Que représente un artiste pour ces milliardaires, ces marchands de chair d’ artiste, ces trafiquants d ‘ art au dessus de tout soupçon, ces faiseurs de réputation de fantoches de l ‘art , ces mortifères qui creusent les tombes des jeunes étudiants de la vie , séduits par le coup de crayon d’ un Michel Ange ?
le chemin emprunté par l’artiste qui a consacré sa vie à tâtons, sans repères,qui s’est élancé dans le monde inconnu de l ‘enfance, ignorant des routes périlleuses , inventeur de ses folles certitudes, avec passion et découragement aussi, sachant seulement qu’il est sur sa route en religion, celui là , parce qu ‘il n ‘a pas les accointances des décideurs de l ‘art aura œuvré dans le vide .
Il faut que le public, ceux qui sont censés ne rien savoir , les pauvres types de la rue soient informés des manipulations à faire vomir des pratiquants de l ‘art de tuer les artistes. Tandis que l’artiste perd la notion du confort pour créer, ce sont les féroces des places financières qui font et défont les destins e ceux sans qui ils ne seraient que robots à

f ric.

Read Full Post »


Montrer que la culture française est dynamique

Je rêve d’un Malraux qui reviendrait nous séduire

, nous arracher à une comptable promue
sur une estrade politique.

<Je voudrais bien savoir
ce que l’âme d’un artiste
de notre époque a de différent avec
celle d’un Rothko ou d’un Staël
ou d’un Miro .
Je pense aussi aux obscurs aux petits ,
qui n’ en sont pas moins artistes
pour autant, et qui ont contribué
modestement autour d ‘eux à éveiller des vocations.
Ils sont attelés chaque jour
sans soutien politique et sans
autre but que d’accéder à un niveau
de conscience un plus élevé .
Ce qui ne peut s ‘acquérir
qu’avec questionnement et méditation.
.300 millions d’euros ? ,
ils ne peuvent pas comprendre ce langage de f ric.
Madame Aubanel n a ‘que des discours
financiers en bouche.
Ce qui convient à un petit maitre de
cylindres à rayures noires et blanches ,
mais qui est étranger , surtout a ce niveau de millions d ,euros
à l,univers d’un artiste amoureux
de sa vie. Parce que même
si il a peine a boucler le mois,
il se réveille le matin avec un
regard avide sur sa toile
fraichement peinte la veille
et le désir de voir sa création aboutie.
La culture vivante passe par
le maintient en vie des artistes ici et maintenant ….
Evoquer Malraux et parler de feuille
de route , passer sous silence l ,esprit en
constante curiosité d’un homme amoureux
des arts . non d’un comptable,.
c’est nous prendre pour des zozos .

>les ressources supplemetaires
ne sont pas dans le porte monnaie des
Français mais dans le cœur ,la sensibilité ,
hors les murs de la politique ambitieuse,
parce que justement l’art n’a
pas d’ambition politique.
Et l’habit ne fait pas

l, artiste ,quelle supercherie,
Monsieur Buren.

Read Full Post »



border= »0″ alt= »Hit Counter »>

Ce n ‘était pas suffisant d’ humilier le palais royal ,

il faut qu ‘ il en rajoute !!
Le montant global des travaux est estimé
à 14 millions d’euros pour l’ensemble du Palais Royal,
dont environ 3,2 millions
pour la cour d’honneur où sont les colonnes de Buren.
3,2 millions de mots et
pas un de moins pour signifier une telle obscenité
de dépense , tout porte à croire que
Daniel Buren , soit a perdu le sens de la dignité ,
soit n ‘a pas plus de portée au coeur
que ses petites colonnes .
Il faudra explique ça aux sans -abris .

Read Full Post »