Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘échange’


Meet the artist

Quel est le cheminement de l‘Artiste
Comment se profile une vie d’Artiste ?
Footing dans les salles de musée ?
Fascination pour les couleurs?
L’apprentissage du dessin?
Une éducation savante ?

À ce jour, je suis encline à dire non, j‘ai sûrement tort car je prends le problème par le bout. Le mien .
Mais je ne prétends pas à la rationalité, donc je dirai qu‘un échange muet avec une toile serait une marque d’amour, un lien pour la vie, un contrat à vie, sans rupture d’affrontement.

Il m’est arrivé de regarder un tableau et ne jamais l’oublier, mais retourner le consulter pour le questionner, repartir enrichie autant par lui que par mes interrogations.
Il m‘est aussi très souvent arrivé de me sentir repoussée par une toile et m‘y accrocher pour creuser son repoussant mystère.

Est-ce à dire qu‘un artiste est en déficit d’ un sens pragmatique de la vie ?
Oui et Non.
Oui, il est capable de trouver une ficelle pour répa-
rer sa toiture, non, il ne saurait pas établir un programme comptable!

Un jour il fait face à la toile, au papier .
Lorsque la main se mesure à la toile vierge, quelle est cette énergie qui le guide?

C’est à mon sens là que réside le mystère. Je vais essayer de lever le voile ou une partie de voile, n’ayant à ma disposition que ma propre expérience, battue en brèche au cours de plusieurs décennies d’incertitudes.
Parce que j’ai déboulé comme un chien fou, sur des chemins cahoteux où je m‘entêtais, ivre de moi à chaque apparition d’un petit coup de crayon ou d’un aplat de rouge, ou bien au contraire dépitée jusqu’au malaise pour ne pas avoir accouché de l‘œuvre rêvée.
Il est clair pour moi qu’une série d’avortements m‘ont plus appris qu‘une académie n’aurait pu le faire. Une révolte, un coup de gueule, un coup de poing dans l‘estomac ont fait davantage qu‘une tasse de thé au Quai Conti!

L’artiste, indépendamment de sa foi, de sa culture , de ses origines est soumis et contraint à ressusciter à chaque tournant.
Pourquoi lui plus qu’un autre a-t-il besoin de creuser en lui d’une façon incessante?
Je crois pouvoir répondre, pour trouver sa propre identité. Le drame de l‘artiste c’est qu’il n‘en sera jamais satisfait, il passera sa vie entière à combler son doute .

L‘histoire de l‘art n ‘existe pas, existe l‘histoire des artistes.
L’art est la trace de leurs passages sur terre, le cane-
vas de leurs empreintes.
Heureux d’en être un fil et si possible le droit de ne
jamais tomber dans l‘oubli.

Luce Caggini

Publicités

Read Full Post »